Edulcorants

Accueil » Additifs Alimentaires » Edulcorants

À l’heure où le diabète et le surpoids font de plus en plus de victimes, les édulcorants constituent une excellente alternative au sucre. Il s’agit effectivement de sucres de substitution dont l’apport calorique et l’impact sur la glycémie sont nuls ou presque. Ce sont donc des ingrédients presque magiques qui donnent la possibilité de savourer des pâtisseries sans grossir.

Édulcorant : définition

Également nommé faux sucre, un édulcorant est un additif alimentaire pouvant donner un goût sucré à des préparations culinaires. Nettement moins calorique que le sucre, il peut remplacer le saccharose. C’est un produit qui adoucit les aliments et les rend plus savoureux mais le corps humain ne l’assimile pas. En clair, il ne possède aucune valeur nutritive et ne risque pas de se transformer en graisse. Certains édulcorants contiennent des calories mais cela reste insignifiant. Notamment, l’aspartame renferme 4 calories par gramme.

Quels sont les types d’édulcorants ?

Il existe sur le marché de nombreuses formes d’édulcorants qui peuvent être classées en deux grandes catégories : les édulcorants de synthèse et les édulcorants naturels.

Les édulcorants de synthèse

Ce sont des composés chimiques avec un pouvoir sucrant très élevé. Ils proviennent de différentes substances ayant subi une transformation en laboratoire. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils ont également surnommés édulcorants artificiels. L’aspartame, qui est constitué d’acide aspartique et de phénylalanine, est probablement l’édulcorant de synthèse le plus connu mais aussi le plus dénigré. Il faut comprendre que l’organisme a tendance à le transformer en méthanol, un composé chimique plutôt dangereux pour la santé. Ce qui explique toutes ces controverses !

Le sucralose est un autre édulcorant de synthèse assez populaire. C’est le seul de sa catégorie qui provient du sucre mais l’introduction de trois atomes de chlore modifie la molécule de saccharose et lui fait perdre ses propriétés de sucre. Autres exemples d’édulcorants de synthèse :

  • l’acésulfame-potassium ;
  • l’alitame ;
  • le cyclamate ;
  • le neotame ;
  • la saccharine.

Les édulcorants naturels

Les édulcorants naturels sont produits à partir de sucres d’origine végétale. Ils sont également hypocaloriques mais comparés aux édulcorants artificiels, ils sont plus bénéfiques pour la santé. Les sucres-alcools en font partie. À l’heure actuelle, c’est le sirop d’agave qui reste le plus adulé grâce à son pouvoir sucrant élevé (1,4), sa forte teneur en fructose (jusqu’à 60%) et son index glycémique très bas (20 environ).

Parmi les édulcorants naturels, vous trouverez également :

  • la stévia ;
  • le maltitol ;
  • le tagatose ;
  • le sirop de riz ;
  • le sucre de fleur de coco.

La loi et les édulcorants

L’autorisation des additifs alimentaires dont les édulcorants dans les pays membres de l’union européenne est actuellement régie par le règlement (CE) n° 1333/2008. Selon la loi, un édulcorant ne peut substituer le sucre que s’il réponde à de nombreux critères stipulés dans le règlement. Par ailleurs, la législation européenne interdit strictement l’ajout d’un édulcorant, quel qu’il soit, aux produits pour bébés et enfants de moins de 4 ans.

En France, tous les édulcorants naturels sont autorisés. Mais si certains édulcorants de synthèse comme la saccharine ont le feu vert (modération fortement recommandée), d’autres sont totalement proscrits : l’alitame, le sirop de polyglycitol.

Comment utiliser les édulcorants ?

Les édulcorants s’utilisent exactement comme le sucre dans la mesure où ils servent à sucrer les aliments. Ils sont à privilégier pour préparer des petites douceurs sans risquer la prise de poids et le diabète. Il faut juste tenir compte du pouvoir sucrant de votre additif afin de connaître de bon dosage. Bien évidemment, il vous est conseillé d’opter pour des édulcorants naturels qui coûtent certes plus chers mais sont nettement plus sains. À savoir qu’à titre de précaution, tous les édulcorants sont déconseillés aux femmes enceintes et allaitantes.

Liste des additifs alimentaires :