E220

Définition, utilisations et étiquetage

L’additif E220 ou Dioxyde de soufre est un conservateur et un agent de blanchiment d’origine synthétique. C’est un produit qui appartient à la famille des sulfites. Les sulfites ont pour rôle de protéger les aliments de l’altération en neutralisant ou en inhibant la croissance de moisissures ou de bactéries.

Quant à l’étiquetage de cet additif, la mention « contient des sulfites » est obligatoire dès que leur concentration excède les 10 mg/kg ou par litre de produit fini. L’Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire exige que la teneur exacte en sulfites des produits soit affichée dans l’étiquetage.

OUI
OUI
Produit de synthèse
OUI
OUI

Régime spéciaux

Bio

L’additif E220 convient-il à une culture bio ?
Oui, le dioxyde de soufre convient à la culture bio (dans les vins de fruits)

Végétarien

L’additif alimentaire E220 peut-il être consommé en accord avec un régime végétarien ?
Produit de synthèse

Végétalien

L’additif alimentaire E220 est-il compatible avec un régime végétalien ?
Oui, cet additif peut convenir à un régime végétalien

Casher

L’additif alimentaire E220 convient-il à un régime Casher ?
Oui, cet additif est casher

Halal

L’additif alimentaire E220 est-il compatible avec un régime Halal ?
Oui, cet additif est halal

Toxicité et danger du E220

L’additif alimentaire E220 Dioxyde de soufre est il dangereux ?
Le dioxyde de soufre en tant qu’additif alimentaire présente des risques d’allergies. En effet, de nombreux consommateurs ont rapporté des manifestations de type allergique sous la forme d’urticaires, de plaques cutanées, de dermatites, des symptômes respiratoires…

Les personnes asthmatiques et allergiques à l’aspirine sont les plus concernées. Il est fortement déconseillé pour ces personnes de consommer des sulfites.

Où retrouve-t-on l’E220

Dans quels produits de grande surface pouvons-nous retrouver l’additif alimentaire E220 ? :
On utilise souvent le dioxyde de soufre dans la production de vin, de spiritueux et de bières. On retrouve également cet additif alimentaire dans les fruits et légumes secs en particulier, étant donné que le dioxyde de soufre freine le brunissement des aliments dans son rôle de conservateur. La préparation de condiments de fruits confits, de cidre et certains biscuits apéritifs nécessitent également son utilisation. Sans oublier les mollusques et les crustacés.

Autorisation du E220

L’additif alimentaire E220 « dioxyde de soufre » est autorisé en France sous certaines conditions. La dose journalière admissible comme dans le cas des additifs codés E220 à E228 est fixée à 0,7 mg/kg pc/jour.